Partie I

I] Evènements historiques essentiels.

 

A) Bilan de la seconde guerre mondiale

 

La seconde guerre mondiale (1939-1945) a permis le développement économique de Etats-Unis qui sortent plus riches de la guerre qu’ils n’y sont entrés et qui par la même occasion a affaibli économiquement tous les autres pays.

 

L’Europe reçu le programme Prêt-Bail signé le 11 mars 1941 mis en place par les États-Unis afin de fournir les pays alliés en matériel de guerre sans intervenir directement dans le conflit avant l’entrée en guerre. Les principaux bénéficiaires du prêt-bail étaient l’URSS, le Royaume-Uni, la France libre du Général de Gaulle basée à Londres et surtout l’armée d’Afrique basée à Alger. De 1941 à 1945, les aides américaines se sont élevées à 18 millions de tonnes et 44 milliards de dollars et ont permise la livraison d’armes, de matières premières, d’alimentaires, de carburants…

 

 

 

Signature du Prêt-Bail

Signature du Prêt-Bail

Par la même occasion ils sont devenus leurs créanciers avec le plan Marshall (officiellement appelé «Programme de rétablissement européen ») qui consiste comme l’indique son nom à aider la reconstruction de l’Europe après la Seconde Guerre mondiale qui remplace le plan Morgenthau qui prévoyait de faire payer les réparations par l’Allemagne.

Partie I dans Accueil Bundesarchiv_Bild_183-20671-0014%2C_Recklinghausen%2C_Marshallplan_im_Ruhrgebiet

Panneau indiquant l’aide du Plan Marshall en 1953 qui montre bien que les Etats-Unis sont bien présente.

 

29749300plan-marshall-gif dans AccueilMarshall_Plan

les pays ayant reçu l’aide du plan Marshall.

 

En 1944 à Breton Woods, les Etats-Unis ont imposé un ordre économique mondial basé sur le libre-échange qui fait de leurs monnaie, le dollar, une monnaie internationale.

En 1945 les Etats-Unis sont la seule puissance à posséder la bombe atomique (armement particulièrement rejeté par les hippies), il possède également 75% de l’or du monde.

Le 28 mai 1946 l’accord Blum-Byrnes signé entre James F. Byrnes (États-Unis) et Léon Blum et Jean Monnet (France), après de longues négociations, supprime une partie de la dette française de 2 milliards de dollars. Le ministre des finances de Truman offre même un nouveau prêt à des conditions de remboursement considérées comme exceptionnelles avec une aide de 300 millions de dollars remboursables en 35 ans ainsi qu’un prêt bancaire de 650 millions de dollar.

Pour conclure, les Etats-Unis grâce à cette guerre, deviendront la première puissance économique et militaire dorénavant devant l’Europe. Ce qui amènera à une croissance économique miraculeuse (voir ici) qui forcément, ne contribuera pas directement à la naissance du mouvement hippie mais, fera partie des éléments rejetés par ceux-ci.

 

 

B) Un épisode de la guerre froide: La guerre du Viêt Nam .

125px-Flag_of_Vietnam.svg

733px-Location_Vietnam_ASEAN.svg

La guerre du Viêt Nam est une guerre qui opposait de 1959 jusqu’en 1975 la République démocratique du Viêt Nam et son armée populaire vietnamienne soutenue par l’URSS et la Chine ainsi que le Front national pour la libération du Viêt Nam face à la République du Vietnam militairement soutenue par l’armée des États-Unis ainsi que plusieurs alliés dont l’Australie, la Corée du Sud, la Thaïlande et les Philippines.

La guerre a commencé peu après la Conférence de Genève qui avait provisoirement divisé le Viêt Nam en deux à partir du 17eme parallèle (en 1954). Elle commença par une guerre civile entre vietnamiens et fini par un conflit international en plein contexte de guerre froide avec bien entendu l’implication directe des Etats-Unis.

 

La première intervention connue des Etats-Unis était le 11 décembre 1961 avec une aide directe auprès de la République du Viêt Nam dans leur combat contre la guérilla communiste.

Le premier signe d’opposition arriva le 11 juin 1963 lorsqu’un bonze bouddhiste se suicide par le feu en République du Viêt Nam. Il arriva par la suite d’autres immolations publiques. Six mois plus tard, en Novembre, un coup d’état reversera le Gouvernement de la République du Viêt Nam. C’est alors que l’année suivante, les troupes américaines débarqueront pour s’opposer à la progression du communisme.

 Le 7 février 1965, les Etats-Unis lance le premier bombardement sur le Nord du Viêt Nam après avoir fait évacuer les familles américaines. Cette opération avait pour but d’empêcher le ravitaillement en armes et en carburant auprès de la République démocratique du Viêt Nam.

 

 

 

630px-Napalm

 

Bombardement

Le 15 avril 1967, environ 150 000 personnes manifesteront à New York. En signe de contestations des jeunes détruiront leurs papiers militaires et certains fuiront au Canada pour éviter d’être enrôler dans l’armée.

Le 21 octobre 1967, une marche sur le Pentagone réunira plus de 100 000 personnes.

Durant avril 1968, au campus de l’université Colombia, des étudiants l’occuperont mais seront évacués par la police ce qui entraînera une grève jusqu’à l’été 1968. D’autres universités prendront aussi positions contre la guerre comme Berkeley en Californie.

 Le 20 novembre 1969 à Washington, une manifestation réunira environ 250 000 personnes. Cette grande manifestation fut organisé car le journal « New-York Times » fera une révélation d’un massacre de centaines de vietnamiens dans le village de My Lai au sud du pays par des soldats américains. Cette histoire prenant de l’ampleur, des commissions d’enquêtes officielles seront envoyées afin de découvrir les faits réel de cette révélation. Le 26 novembre, l’armée Américaine ordonnera aux soldats de garder le silence.

On peut aussi indiquer que plusieurs personnalités soutenaient la cause tel que :

- Joe MacDonald avec son morceau I-Feel-Like-I’m-Fixin’-to-Die contre la guerre au Vietnam est particulièrement connu où il chante :

Mères de tout le pays
Preparez voz fils pour le Vietnam
Pères, n’hesitez pas
Envoyez vos fils au loin avant qu’il ne soit trop tard
Et soyez le premier du coin
A voir votre fils rentrez à la maison dans une boîte          (source)

- Bob Dylan ses chansons comme Blowin’ in the Wind et The Times They Are a-Changin’ sont devenues des hymnes anti-guerre principalement anti-guerre du Vietnam. Un extrait de The Times They Are a-Changin’ :

Venez sénateurs, députés
S’il vous plait prêtez attention à l’appel
Ne restez pas debout devant l’entrée
Ne bloquez pas le hall
Car celui qu’on blesse
Sera celui qu’on retiendra
Il y a une bataille dehors
Et elle fait rage
Elle fera bientôt trembler vos fenêtres
Et ébranlera vos murs
Car les temps sont en train de changer.         
(source)

- Le boxeur Mohamed Ali en 1966 qui refuse de rentrer dans l’armée et qui sera condamné à une amende de 10 000 dollars ainsi que 5 d’emprisonnement et qui perdra sa licence de box et son titre. Il fera finalement appel et n’ira pas en prison.

- Norman Morrison (1933-1965), Alice Herz (1883-1965), Florence Beaumont et George Winne Jr. (1947-1970) qui se seront immolés par le feu pour protester.

- Des activiste dont Daniel Berrigan et Philip Berrigan qui seront recherchés par le FBI pour avoir volé et détruit des registres de mobilisation du bureau de recrutement de Catonsvolle (Maryland).

- sans oublier les intellectuel, les artistes et les musiciens américains qui prendront position contre l’engagement des Etats-Unis au Viêt Nam : Ayn Rand, Jerry Rubin, Phil Ochs, Jane Fonda, Joan Baez, Norma Becker, Maggie Kuhn, Norman Mailer, Joe McDonald, Paul Goodman, Will D. Campbell, Martin Luther King, Tom Paxton, Black Panther Party, Howard Zinn, Noam Chomsky, Daniel Ellsberg…

250px-Vietnam_War_protesters

 Le 27 janvier 1973, un accord de cesse-le-feu est signé à Paris entre les Etats-Unis et le Viêt Nam communiste. Cet accord mettra fin à 10 années de guerres et le Viêt Nam s’engagera à libérer tous ses prisonniers et les Etats-Unis à retirer ses forces dans un délai de 60 jours qui sera finalement effectué le 29 mars.

 Le 30 avril 197, le gouvernement du Sud-Vietnam capitule après que des troupes du Viêt Nam communiste entreront dans la ville de Saïgon au sud.

Le 2 juillet 1976, réunification officielle en République socialiste du Viêt Nam avec la disparition conjointe et simultanée de la République démocratique du Việt Nam et la République du Việt Nam. Hanoï devient la capitale du pays réunifié.

 

Laisser un commentaire




Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Millenium Development Goal |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | gucci158
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres